Cette contribution porte sur l'évolution de la relation entre la SAED, acteur incontournable du développement de l'agriculture irriguée et de la gestion du territoire de la Vallée, et les producteurs privés, acteurs d'une nouvelle ère de territorialisation hydraulique. Cette relation peut constituer le fil rouge pour relire le développement des projets et des logiques d'intervention de la Société, depuis son installation jusqu’à nos jours. Après avoir longtemps oublié les privés, considérés comme des « pirates » pendant la période du développement directif et livrés à eux-mêmes et aux lois du marché depuis le désengagement, la SAED est de plus en plus appelée à promouvoir et soutenir l'agriculture irriguée privée à travers un partenariat stratégique public-privé, dans l’objectif d'une prise en charge des infrastructures par les producteurs (et de l'amortissement des empruntes extérieures). Dans ce contexte, la région du Delta est encore une fois le territoire choisi pour une nouvelle expérience : le Programme de Développement des Marchés Agricoles et de l'agro-industrie au Sénégal (PDMAS), dont l'une des composantes est le développement de l'irrigation privée, par un système de goutte à goutte. Ce projet, né du retour de la Banque Mondiale, est presenté comme la nouvelle option de développement régional mais il révèle aussi d’anciens enjeux à plusieurs échelles (entre autres : l'accès au foncier et sa gestion, les conflits liés à l’usage des ressources eau et terre ; la protection de l'environnement; la dépendance vis-à-vis des bailleurs de fonds ; les retombés locales de la globalisation). Le PDMAS est-il donc une opportunité de développement ? ou bien une nouvelle stratégie d'amortissement de coûteuses infrastructures réalisées par l'Etat et une condition pour le maintien et la reproduction de la SAED ?

"La SAED face aux privés : problémes et perspectives de l'agriculture irriguée dans le Delta du fleuve Sénégal"

QUATRIDA, DARIA
2009

Abstract

Cette contribution porte sur l'évolution de la relation entre la SAED, acteur incontournable du développement de l'agriculture irriguée et de la gestion du territoire de la Vallée, et les producteurs privés, acteurs d'une nouvelle ère de territorialisation hydraulique. Cette relation peut constituer le fil rouge pour relire le développement des projets et des logiques d'intervention de la Société, depuis son installation jusqu’à nos jours. Après avoir longtemps oublié les privés, considérés comme des « pirates » pendant la période du développement directif et livrés à eux-mêmes et aux lois du marché depuis le désengagement, la SAED est de plus en plus appelée à promouvoir et soutenir l'agriculture irriguée privée à travers un partenariat stratégique public-privé, dans l’objectif d'une prise en charge des infrastructures par les producteurs (et de l'amortissement des empruntes extérieures). Dans ce contexte, la région du Delta est encore une fois le territoire choisi pour une nouvelle expérience : le Programme de Développement des Marchés Agricoles et de l'agro-industrie au Sénégal (PDMAS), dont l'une des composantes est le développement de l'irrigation privée, par un système de goutte à goutte. Ce projet, né du retour de la Banque Mondiale, est presenté comme la nouvelle option de développement régional mais il révèle aussi d’anciens enjeux à plusieurs échelles (entre autres : l'accès au foncier et sa gestion, les conflits liés à l’usage des ressources eau et terre ; la protection de l'environnement; la dépendance vis-à-vis des bailleurs de fonds ; les retombés locales de la globalisation). Le PDMAS est-il donc une opportunité de développement ? ou bien une nouvelle stratégie d'amortissement de coûteuses infrastructures réalisées par l'Etat et une condition pour le maintien et la reproduction de la SAED ?
Organisations paysannes et développement local. Leçons à partir du cas du Delta du fleuve Sénégal
9782296073081
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.
Pubblicazioni consigliate

Caricamento pubblicazioni consigliate

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11577/2382880
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact