Héraclès. Trop de mets, trop de femmes