De l’arbre aux racines : une question à Christiane