La "lyre" et le "clairon": dissonances musicales dans l'oeuvre de Rimbaud