Nižinskij, “L'après-midi d'un faune”