Brunella Eruli et "Puck". La marionnette entre les mots et les images